No Comment…

No Comment…

Des photos… rien que des photos

Photos de nos voisins terriens ; Ils habitent aussi notre planète… De plus ils étaient là bien avant nous.

Si tu veux suivre un autre diaporama nature je te conseille d’aller

 

 

Un homme cruel envers les animaux ne peut être un homme bon… C’est pour cela que les êtres humains sont les seuls animaux dont j’ai réellement peur.

Nos rencontres

Nos rencontres

Les liens qui unissent…

Les rencontres lors des voyages ne sont jamais fortuites, elles ne sont pas non plus dues au hasard, le hasard n’existe pas… Il n’y a que des rendez vous qui ne sont pas noter sur ton agenda. Ces rencontres sont des moments de vie assez inexplicables. Pourquoi accroche t-on plus avec certaines personnes alors que d’autres te laisses indifférentes ? A quoi bon essayer de répondre à cette question, l’important c’est de vivre ces moments pleinement.

Les regards qui s’emmêlent…

On a remarqué que ces rencontres se construisent souvent dès le premier regard. Un regard croisé qui reste suspendu dans le temps et qui se termine par un sourire. Peu importe la personne homme-femme, vieux-jeune, black-blanc, jaune-rouge où même vert (on ne sait jamais pour les Martiens) en guenille et sans savate ou arborant la cravate. Les regards s’emmêlent et se plonge dans la profondeur de la personne et transperce le tien. Quelque chose de magique et d’indicible se produit et te pousse vers l’autre sans appréhension ni inquiétude et sans à priori. Le jugement n’a pas sa place, c’est juste une rencontre.

Peut-être…

Le début d’une histoire commence. Parfois une histoire de quelques instants, parfois de plusieurs jours, tout dépend du temps resté sur place. Ensuite une vraie amitié se lie et les moments partagés ne sont que du bonheur. Tu n’essayes pas de connaitre la nature profonde de la personne, tu vis la rencontre. Un matin, tu dois partir pour continuer ton chemin avec un petit regret de ne pas l’avoir connue plus longtemps. Peut-être est ce mieux ainsi.

Sûrement…

La rencontre de deux personnes imparfaites, capables de combiner les différences en toute confiance. Quand on rencontre quelqu’un, c’est signe que l’on devait croiser son chemin, c’est signe que l’on va recevoir quelque chose de lui qui nous manquait. Il ne faut pas ignorer ces rencontres. Dans chacune d’elles est contenues la promesse d’une découverte.

Certainement…

Pour vivre ce genre de moments il ne faut pas réfléchir, pas de question à se poser, peut-être un peu de désinvolture mais certainement beaucoup d’humilité.

Ce qu’on rencontre dans la vie est la destinée, la façon dont on la rencontre est l’effort personnel.

Notre Favicon de TooT o Boo pour la page de Jo
Le déclic avant le clic

Le déclic avant le clic

Notre Logo TooT o Boo du chemin sur la page de Jo

Des instants particuliers

Chaque photos a son histoire et chaque histoires a sa photo. J’aimerai te parler ici de ma perception de la photographie et de l’émotion de la prise de vue. Je ne suis pas là pour te parler d’exposition, de profondeur de champs, de lignes de force ou autre règle de tiers, mais de l’histoire personnelle que tu vas vivre avant que ton doigt ne se pose sur le déclencheur. Alors, bien sûr la technique est importante, mais pas que.

Derrière la technique

Avant tout, quand on regarde une photo on essaye de voir ce qu’elle raconte, ce qu’a voulu dire le photographe ? Quel message a-t-il voulu faire passer ? Quelle soit artistique, animalière ou de photojournalisme, une photo ne doit pas laisser indifférent. Que ce soit par sa beauté, son originalité, ou bien l’émotion qu’elle va transmettre, la photo est un art à part entière. Comme tout art, il reste subjectif et ce qui parle à certains n’aura aucun intérêt pour d’autres. Comme la peinture, ou des peintres ultra connus qui ne font que du monochrome comme (Klein, Malevitch, Atsuko Tanaka), qui vendent leurs toiles des centaines de milliers d’euros, alors que d’autres avec une technique irréprochable restent tout simplement méconnus comme… (Bah… ils sont méconnus).

Prise de vue pendant une course de Quad sur sable

Le mystère, de l’avant prise de vue

Je ne me considère pas comme un grand photographe… loin de là. Mais je vais ajouter une autre dimension à tout cela, qui fait que je kiffe la photographie. Quelles ont été les conditions sur le terrain (Météo, attente, environnement) ? La photo est-elle venue à toi ou as tu fais un effort pour aller la faire (Trajet, déplacement, expédition) ? Y a t-il eu des faits marquants avant le shooting (Interdiction, embrouille matos etc). Le photographe vivra sa propre histoire derrière chaque cliché. Ce sont des moments d’une intensité soudaine impalpable et difficile à décrire. Certaines photos m’ont demandé un effort certain et parfois des heures d’attentes (va voir là), il m’est arrivé en photo animalière de pleurer derrière mon boitier tellement la connexion avec la nature était intense et d’autres au contraire ne furent qu’un gros coup de bol, mais ne m’ont apporté aucun plaisir.

Les points clés pour peut-être faire miraculeusement des photos sympas

  • Shooter beaucoup avant les photos importantes, sinon ces moments importants vont te passer sous le nez.
  • Pour certaines photos dans des endroits inabordables trouve quelqu’un qui connaît bien le terrain, la langue. (fixeur).
  • Concentre toi à dix mille pour cent.
  • Connais ton matos par cœur (même dans le noir complet tu dois savoir où son les commandes de réglages).
  • Soit sympa avec les personnes que tu veux mettre en boite. Et demande leur comment elles se trouvent sur la photo.
  • Soit invisible, pas intrusif, reste discret (surtout en photographie animalière ou le moindre souffle sera définitivement irrémédiable).

Malheureusement ou heureusement, tout cela est difficile à combiner. Si tu fais tout ça, tu mets beaucoup de chance de ton côté, mais ce n’est pas sûr que le résultat soit au rendez vous.

Bonne chance.

Le véritable voyage de découverte ne consiste pas à chercher de nouveaux paysages mais à voir de nouveaux yeux.

Notre Favicon de TooT o Boo pour la page de Jo
eget risus mattis quis odio efficitur. vel, commodo Lorem