Alors, Parlons-en…

Sint Marteen – Saint Martin

par | Nov 3, 2008 | Amérique, Caraibes, Saint Martin | 0 commentaires

Bienvenue… Mais attention à ton brushing.

C’est un des premiers panneaux que tu peux voir en arrivant sur l’ile de Sint Marteen – Saint Martin. Il est vrai que l’on a fait mieux en terme d’accueil. Maintenant il est préférable d’être prévenue quand tu es à la plage, et savoir ce qui t’attend.

Un caillou coupé en deux

Tout le monde connaît ce type d’image de l’atterrissage des gros porteurs à Julianna sur l’Ile de Sint Marteen. Mais cette île c’est aussi autre chose. Un côté Français et un côté hollandais.

Un peu d’historique

Le partage de l’île fut institué en 1648 par la signature du Traité de Concordia. Dès l’origine, son histoire est marquée d’une légende donnant à la répartition un caractère bon enfant. Aujourd’hui le surnom de « Friendly Island » y est inscrit sur les plaques minéralogiques hollandaises.

L’histoire était trop belle

Il est raconté aux touristes le partage définitif de l’île de Saint-Martin de façon à embellir et à édulcorer la vérité. Pourtant, on retrouve cette légende inscrite dans de nombreux récits, sans qu’aucun texte d’archives ne puisse l’avérer. Voici ce qui explique ce partage inégal : Un groupe de chaque camp, Hollandais et Français serait parti de la baie d’Oyster Pond. Ils devait faire le tour de l’île le plus rapidement possible en sens opposé. Les deux équipes se retrouvent à Cupecoy Bay. Les Français auraient couru plus vite que leurs homologues hollandais. C’est ainsi que la frontière fut tracée, d’une baie à l’autre, en passant par le sommet du Flagstaff et du Mont des Accords. Il est même raconté, que les Français aurait triché en passant par la montagne.

 

Dutch Side (St Marteen)

Les plages de sables blancs y sont moins nombreuses que dans la partie française. Ce sont donc les commerces, les casinos qui s’y sont développé et les hôtels-resorts à l’américaine ont envahi le bord de mer. Les paquebots accostent à Philipsburg (Dutch Side). Ils vomissent quotidiennement leurs cargaisons de touristes Américains qui viennent faire quelques emplettes pour acheter des pierres précieuses, des bijoux, ou autres produits manufacturés et repartir aussi vite vers d’autre iles Caraibéennes. Et profitent des taxes très faibles où qui sont parfois inexistantes et permettent des achats avantageux.

 

Philipsburg

Capitale du territoire néerlandais d’outre-mer de Sint Marteen, cette ville garde un charme d’antan. Elle fut construite en grande partie sur une bande de terre avec d’un côté la mer et de l’autre un grand étang salé. Il est vrai que c’est une ville axé spécifiquement vers le commerce ou le flot incessant de croisiéristes inondent les rues commerçantes.

 

Le roi Tao est parmi nous

Éphéméride personnelle… 29/09/2008 La naissance de notre fils Tao est fêté comme il se doit par les éléments de la nature. Ce petit clin d’œil de Patcha Mama nous montre que ce petit gars n’est pas arrivé là par hasard. Le petit Tao est né aux Antilles et a vécu son premier cyclone (Omar) qui a frappé l’ile de Saint Martin quelques heures après sa naissance…

 

Bienvenue à toi mon pépère

Il est bien évident qu’il ne pouvait pas être le petit garçon à sa mémère. Il était juste impossible qu’il nous fasse un caprice pour manger à heure fixe. Tao avait à peine quelques heures qu’il avait déjà la tête sous l’eau. Ce môme fait parti de nous là ou on va, il va.

 

French Side

C’est dans la partie française que l’on peut retrouver l’ambiance propre aux îles des caraïbes. On y trouve des plages un peu surchargées comme Orient-Bay et d’autre un peu plus enchanteresse et sauvage comme Baie rouge ou encore sur les ilets environnants.

Iles et Ilets

Autour de St Martin il y a des ilets inhabités comme Tintamarre où il est possible de se faire des soins de peau naturel avec l’argile. Tu peux y trouver aussi l’ilet Pinel qui lui est aménagé de restaurants de plage et leurs transats. Situé à quelques encablure de Cul de sac, tu pourras prendre la navette vers ces confettis de sables blancs, baignés par les eaux turquoises.

 

Marigot

Un nom évocateurs bien compréhensibles par tous. Marigot est sortie de terre vers 1969. Le bourg de Marigot doit son nom à l’existence de nombreux marais et de bourbiers qui s’y trouvaient autrefois. Depuis que notre fils y est né, ce lieux prend un tout autre sens. Mais il n’en demeure pas moins qu’il est né dans un marécage.

Grand case

Quand au village de Grand Case il a su conserver toute son authenticité, notamment dans l’habitat où l’on trouve encore les vielles maisons en gaulette (Golèt : Branchage tressé). Grand Case reste la capitale de la restauration locale où tu y trouveras Ribbs, Crabes farcis, bananes plantins et autre ti-punch.

Anse Marcel

Un peu plus loin tu as la Marina de L’Anse Marcel qui a été conçue dans le souci de proposer une prestation haut de gamme dans un environnement luxuriant. De par sa situation exceptionnelle, c’est également une marina réputée pour sa grande protection cyclonique.

 

Carnavals et autres moments de débauches

Bien sûr, nous sommes dans les caraïbes et toutes les occasions sont bonnes pour faire la foire. Si tu as la chance d’être présent sur l’ile un soir de pleine lune va sur la plage de friars bay (anse des pères), entre Marigot et Grand Case. Tout au bout de ce grand chemin de terre tu arriveras au Kali’s Beach Bar l’endroit idéal pour rencontrer, danser, et apprécier la chaleur d’un grand feu de joie. Tu pourras dire j’étais à la Full Moon de St Martin. Alors je ne vais pas t’énumérer toutes les occasions de faire la fête et de boire un Ti-Punch mais il y a aussi le ou plutôt les carnavals de fin Février des deux côté de l’ile.

 

Un mixe cosmopolite sur ce petit caillou

St Martin c’est encore plein d’autre chose, tu croiseras ici quelques retraités qui coulent des jours heureux. Des croisiéristes en escale, des joueurs qui pensent faire fortune dans les casinos côté Hollandais. Puis d’autres qui viennent investir pour la « défisc » et puis encore d’autres qui viendront faire du shopping pensant faire des affaires. Tu y croiseras aussi la richesse et l’abondance, mais aussi la grande pauvreté et la misère !!!

Faune et Flore

A l’échelle de la terre cette ile est un minuscule caillou. Aussi petit soit ce caillou, la nature nous montre qu’elle est devant nous, et qu’elle nous éclabousse de sa beauté. La nature n’appartient pas à l’homme, c’est l’homme qui appartient à la nature. Soyons humble et regardons. A ce moment là, nous saurons qu’il n’y a pas de Terre Sainte, c’est toute la Terre qui est Sainte.

Pour nous connaître un peu plus...

Tu veux t'abonner à ce blog ?

Saisis ton adresse e-mail pour recevoir une notification de chaque nouvel article.

Notre grand projet dans

Jour(s)

:

Heure(s)

:

Minute(s)

:

Seconde(s)

n'hésite pas à t'abonner

A DECOUVRIR

Trucs & Astuces

Nos photos
Cuisine du monde
Nos vidéos

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Le contenu est protégé !