Alors, Parlons-en…

Éphèse et Sirince

par | Août 4, 2021 | Asie, Europe, Turquie | 4 commentaires

Un passage obligé.

Les jours passent et nous continuons notre Road Trip sur le littoral ouest de l’Asie Mineure en Turquie. Aprés Istanbul, le Bosphore, Pamukale, Bursa, Bafa Gölu etc…Éphèse et Şirince sont nos prochaines destinations. Éphèse, près de la ville de Selçuk est l’un des lieux où nous voulions absolument passer. Cette merveille historique, notée dans tous les bons guides touristiques, nous a envoûté.

L’histoire de l’histoire

L’histoire, est une science humaine et sociale. L’Histoire est un mot souvent écrit avec la première lettre en majuscule, c’est à la fois l’étude et l’écriture des faits, des événements passés quelles que soient leur variété et leur complexité. Souvent remise en cause au fil du temps, l’histoire est souvent idéologique et il est généralement difficile de se faire une idée sur les faits réels.

Éphèse

Mais à Éphèse, nul n’est besoin d’être un historien émérite pour y retrouver la splendeur des temps passés. La visite du site antique d’Éphèse permet d’en découvrir plus sur la période antique en Turquie. Quand on déambule dans cette allée centrale principale, nous faisons un bond en arrière de plusieurs siècles. Car ce n’est pas un monument que tu visites, mais une ville entière. Cette cité était l’une des plus anciennes et la plus importante cité d’Asie Mineure. Elle est connue pour être la ville sainte d’Artemis et fut établie comme l’une des sept merveilles du monde. On y découvre des vestiges archéologiques de plusieurs civilisations au cœur d’un paysage majestueux composé de collines verdoyantes.

Bibliothèque de Celsius

Tu peux découvrir, entre autres le fleurons d’ Éphèse, la bibliothèque de Celsus, à l’angle de la rue de Marbre et de la belle rue des Courètes. La bibliothèque a été construite entre 100 et 110  par Gaïus Julius Aquila en mémoire de son père Tiberius Julius Polemanaeus, un ancien gouverneur de l’Asie romaine, qui fut inhumé dans l’édifice. Elle a possédé 1200 manuscrits et a été orientée vers l’Est pour tirer parti de la lumière du matin. Un séisme l’a détruite en 270. La façade a été reconstruite dans les années 1970.

La ville basse

Éphèse était le centre religieux, commercial et social de l’Antiquité. Son monument le plus impressionnant reste sans doute le Grand Théâtre et ses 24 000 places. C’est ici que l’on se réunissait pour assister aux combats des gladiateurs. La ville basse regroupait la majorité des centres religieux et culturels.

La ville haute

La ville haute formait principalement le quartier administratif. La place de Domitien, l’Odéon, le temple Hadrien et la bibliothèque de Celsus représentent quelques-uns des sites les plus appréciés d’Éphèse. Conservés de siècles en siècles, on découvre aujourd’hui des monuments en ruine qui permettent d’établir le rôle précis de la cité à son apogée. A cette époque, elle ne comptait pas moins de 250 000 habitants.

L’histoire a besoin de légende

La légende des sept dormants : 7 chrétiens tyrannisés se seraient repliés dans une grotte à Éphèse où leurs ennemis malfaisants les y auraient emmurés. Les emprisonnés, après un sommeil long de deux siècles, se seraient réveillés lors de l’essor du catholicisme. La grotte est depuis un sanctuaire de dévotion où l’on peut distinguer au loin les tombes des 7 chrétiens.

Şirince

Après cette visite historique de rêve, nous allons dans le petit village de Şirince pour y faire quelques emplettes. Ce village à quelques encablures d’Éphèse dans le district de Selçuk et dans la province d’Izmir ne manque pas de charme. On s’aperçoit très vite qu’après plusieurs jours à plus de 40°, les quelques degrés de moins ressentis nous font frissonner.

Le goût du vin

Şirince est aussi très connu pour son vin et une multitude de choix est proposé par les nombreux exposants. Ça va du vin à la pastèque, à la mûre, à la pomme, en passant par la cerise et au melon et aussi le vin fait avec une vraie vigne et du vrai raisin.

Vers de nouveaux horizons

Ce Road Trip, est pour nous un enchantement et il y a tant de choses à découvrir, on se dit que nous sommes bien ici. Le calme enchanteur de Şirince et la majesté des lieux de Éphèse est un pure bonheur. Sauf que nous sommes impatient de reprendre la route pour d’autres découvertes dans ce pays immense qui s’agrandit au fur et a mesure que l’on avance. La curiosité est le chemin le plus court pour arriver à la connaissance de soi. Après cette belle leçon historique nous préparons notre départ pour la suite de notre voyage.

“L’histoire humaine est par essence l’histoire des idées et si Dieu est le commencement de l’histoire, il n’est pas l’histoire. L’histoire c’est nous.”


Hey !!! Viens voir la vidéo, tu ne seras pas déçu.

 

Pour nous connaître un peu plus...

Tu veux t'abonner à ce blog ?

Saisis ton adresse e-mail pour recevoir une notification de chaque nouvel article.

Notre grand projet a débuté depuis...

n'hésite pas à t'abonner

A DECOUVRIR

4 Commentaires

  1. Alice

    Une merveille ce site archéologique !!!!!

    Réponse
    • TooT o Boo

      Tu as raison, époustouflant… on te conseille d’aller le visiter si tu vas en Turquie…

      Réponse
  2. veronique PIERRE

    je me trouvais sans nouvelles depuis un moment…. Contente de vous retrouver. Fabuleuses images

    Réponse
    • TooT o Boo

      Merci… Heureux de continuer à partager avec toi nos aventures…

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Le contenu est protégé !