Alors, Parlons-en…

C’est parti

par | Oct 18, 2020 | Notre Grand Projet | 2 commentaires

Encore un peu de mystère.

Mais, c’est parti. Nous sommes au terme du compte à rebours. 280 jours exactement se sont égrenés inexorablement, nous permettant de mettre en place notre nouveau mode de vie. Nous enclenchons par ce compteur journalier le début de notre grand projet. Nous n’allons pas tout te dire maintenant concernant le périple, l’itinéraire, la façon de voyager mais nous allons te donner quelques indices qui vont t’aider à comprendre comment nous nous préparons à mettre en place notre rêve. Ces photos vont te donner quelques pistes.

Nous cochons les cases

Si tu vas voir notre article sur la « To Do List » une bonne partie des choses à faires ne sont plus à faire, car petit à petit nous biffons les cases. Il reste encore quelques trucs à mettre en place, mais au fur et mesure la liste s’éclaircie et le moral aussi. Et toi tes déductions s’éclaircissent ? Tu as besoin d’autres éléments peut-être ?

Une autre To Do List nous attend

Hé oui, quand une To Do List se termine une autre commence. La partie administrative pour la paperasse, le délestage de nos biens bassement matériel et autres formalités s’amenuisent. Mais la To Do List pour préparer le voyage proprement dit est loin d’être achevée. Tu comprendras pourquoi par la suite. Tu as trouvé notre façon de voyager ? Bon on te met sur la voie encore un peu plus.

Le meilleur moyen de gagner du temps, c’est d’en perdre

Nous avons choisi une façon de voyager qui séduit de plus en plus de monde. Ce mode de voyage nous permettra d’être libre, indépendant, autonome et de limiter la contrainte de la CoVid-19 qui sévit encore à l’heure où nous écrivons ces lignes. Et en plus… cerise sur le Mac Do, nous serons quand même chez nous, tout en voyageant. Ces photos qui apparaissent tout au long de cet article t’ont certainement permis de connaître notre mode de voyage. Allez ! Encore quelques indices. Je te préviens les connaisseurs auront certainement déjà trouvé.

La destination finale de notre voyage

Comme on le disait précédemment dans la vidéo de présentation dans « Notre Grand Projet » on ne veut pas voyager pour voyager. On veut rencontrer, voir, apprendre, se perdre, en un mot vivre. Le but final sera d’arriver sur l’île de Komodo en Indonésie dans les iles de la sonde pour rencontrer le plus grand reptile au monde.

As-tu trouvé ?

Les indices t’ont certainement permis de trouver le choix de notre mode de transport. Pour faire simple et pour ne pas être tributaire des voies aériennes, nous nous sommes dotés d’un Camping Car. C’est un Florium Black Pearl Mayflower que nous avons tout naturellement appelé TooT o Boo. Un nom qui lui va à ravir car nous espérons qu’il nous mènera tout au bout de notre périple pour aller tout au bout de nos rêves. Cela représente quelques milliers de kilomètres et si tu penses que l’aventure peut être dangereuse, je te propose d’essayer la routine et tu t’apercevras très vite qu’elle est mortelle.

Un itinéraire à affinée

Nous partirons de France, parcourons une grande partie de l’Europe, les pays en « Stan », la Mongolie, nous traverserons la Chine Nord-Sud pour se retrouver dans le Sud Est Asiatique. Laos, Cambodge, Thaïlande. Cela nous amèneras tranquillement vers notre destination finale, la Malaisie, et l’Indonésie. Le retour qui n’est pas défini dans les détails se fera par la Birmanie, L’Inde et l’Europe du Nord.

Futile pour certain

Il est vrai que d’écrire ces lignes et préparer ce grand périple pour aller croiser potentiellement un reptile peu paraître futile pour un grand nombre de personnes. Faire tant de kilomètres pour aller voir un lézard peut sembler insignifiant, mais la destination finale ne doit pas occulter l’objectif primordial de notre « promenade ».

On part en voyage...

Objectif du voyage

Le voyage est un retour sur l’essentiel et pour nous l’essentiel est de vivre notre rêve. Mais ce rêve est aussi de donner du temps pour l’autre. Nous voulons faire en sorte que ce voyage soit une opportunité pour donner de nous même.

La terre est trop fragile

La bêtise humaine rend la vie parfois douloureuse pour certain de nos frères et sœurs. Nous avons la possibilité de nous donner du temps et nous voulons mettre à profit ce temps pour être plus dans la compassion et l’entraide. Aider le vivant, sera une fonction que nous nous efforcerons d’accomplir.

Il y a tellement de choses à faire

Aller dans les dispensaires, là où les personnes pourraient avoir besoin de soins, Jo excelle dans ce domaine. Nous voulons aussi donner de notre temps dans les refuges animaliers, notre fils Tao a été élevé dans ce sens et il est profondément habité par la protection de la nature. A l’école ses copains le remercient souvent de leur apprendre la vie animale…. Ils l’appellent « le naturaliste ». Pour Eric la nature est une seconde vie. La protection des tortues marines de Mayotte au sein de Sea Shepherd, le nettoyage des plages de son département et son périple en forêt amazonienne n’est que la continuité, il ne sera donc pas dépaysé.

Le syndrome de Greta

Que l’on ne s’y méprenne pas, notre lubie n’est pas venue à la suite des reportages encenseurs sur Greta Thunberg, adorable suédoise élevée dans du coton avec tout le confort et l’électricité à tous les étages. Elle prône la décroissance, et pour le coup on ne peut pas lui donner tort. Mais va dire à un Africain de l’est, ou à un enfant de bidonville que tout ce qu’elle a connu en confort ne sera pas pour lui parce que la planète se meurt. Nous, occidentaux en avons bien profité. Ahh… on s’est bien marré, on a bien consommé, et maintenant que nous avons pompé la majeure partie des richesses de la terre, on va dire à l’autre partie de la planète qui crève la faim de ne pas pouvoir profiter du progrès ?

L’écologie…C’est vendeur

L’informatique et les réseaux sociaux ont été et sont encore ces outils au quotidien, elle parle devant des politiciens médusés qui deviennent subitement écolos soit par sympathie ou par pitié. Mais dans les faits, à part faire grève de l’école pas grand chose pour préserver la planète. Bref nous n’avons pas attendu Greta pour nous rendre compte que la planète va mal. Nous ferons nos actions comme nous l’entendons sans avoir de leçon à recevoir.

Et ce n’est pas la seule

C’est comme certain de ces blogueurs de voyages qui vous disent l’avion c’est pas beau, c’est sale, en nous culpabilisant alors qu’ils ont fait cinq fois le tour de la terre en avion pour quelques followers de plus. Tout à coup, ils s’aperçoivent que ce n’est pas bon pour la planète et deviennent écolos parce que c’est dans l’air du temps. Heureusement, ils ont été stoppés malgré eux dans leur élan par la pandémie de la Covid-19, sinon, ils seraient toujours en train de tourner autour de la terre. Bon, ça c’est dit, mais fais ce que je te dis et fais pas ce que je fais…. çà va bien un moment.

On part en voyage...

Les préparatifs sont conséquents

Bref, après toutes ces considérations légerement orientées envers tout ceux qui pensent détenir la vérité, il est temps pour nous de créer une nouvelle To Do List qui sera consacrée à lister l’équipement pour le camping car, afin d’être le plus autonome possible. L’électricité, le solaire, l’eau, les suspensions pneumatiques et tous autres aménagements essentiels seront à partir de maintenant notre quotidien… Mais tout cela, nous t ‘en reparlerons bientôt.

Pour nous connaître un peu plus...

Tu veux t'abonner à ce blog ?

Saisis ton adresse e-mail pour recevoir une notification de chaque nouvel article.

Notre grand projet a débuté depuis

n'hésite pas à t'abonner

A DECOUVRIR

Trucs & Astuces

Nos photos
Cuisine du monde
Nos vidéos

2 Commentaires

  1. Claude Bernheim

    Une belle nouvelle aventure, profitez un Max de ce nouvel outils pour de très belle découverte … Bizzzz > Claude & Patricia

    Réponse
    • TooT o Boo

      Merci à vous deux, et continuez à nous suivre tout au long de nos pérégrinations.

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Le contenu est protégé !