L’ Ardèche à contre sens

L’ Ardèche à contre sens

Le point de départ… C’est l’Ardèche

Collines d'Ardèche au soleil couchant

En Ardèche ???

Nous cherchions une destination originale pour continuer ce blog de la famille qui prend la vie comme un voyage et lors d’un repas d’hiver en famille Jo nous lance sans réfléchir… “Et pourquoi pas l’Ardèche à contre sens ???

– «L’Ardèche ??? Dans la tribu hippie ??? Avec tout ce qui va avec, la nature, les bêtes, les trucs Bio, l’écologie, les baignades tout nu dans la rivière, les idées soixante huitarde, les joints, le macramé… tout ???? Tu… Tu es sûre ???»

Nous voulions nous mettre en «config voyage», et mettre en place les préparatifs, le matos photo, les passeports, les vaccins.

– «Oups !!! Les VACCINS, Jo, il faut des vaccins et de la Nivaquine pour l’Ardèche ???»

– «Non, on y va en Février, les grosses chaleurs et les moustiques sont parties pour l’Afrique».

– «En Février ?!?!? Ce n’est pas la mousson à cette époque ???».

Après, toutes ces considérations d’ordre médical, nous voici parti pour l’Ardèche, petit département français situé dans la région Auvergne-Rhône-Alpes. Il doit son nom à la rivière Ardèche qui le “traverche” “d’Oueche” en “Eche”. Maintenant les rimes c’est bien jolie mais quoi faire en Ardèche en cette période hivernale. Pas d’attache particulière en Ardèche, donc il faut bien occuper la petite famille pendant la semaine.

Nous voilà parti à la rencontre des “Ardéchiens”…

Canoés remisés pour l'hiver sur les bord de l'Ardèche.

Nous connaissions la descente des gorges de l’Ardèche avec canoë entre potes en période estivale pour le fun; mais en cette période glacée, même si le temps était magnifique interdit de tomber à l’eau sous peine de risquer l’amputation pour cause d’engelures !!! D’ailleurs, les loueurs de canoës ont remisé leurs matériels depuis bien longtemps…

Villages et vieilles pierres d’Ardèche

Cheval qui contemple les montagnes ardéchoise

Nous avons donc trouvé d’autres occupations en relation avec la saison, et nous voulions nous reconnecter avec les origines d’un département rural, en voulant renouer avec la nature, les paysages de montagnes, l’authenticité du patrimoine et de ses vieux villages de caractères, comme Vogué, Balazuc, Ucel, Echamps, où l’on peut se perdre dans les ruelles pavées de mystères et de vieux souvenirs d’antan.

Il suffit de se laisser aller à la divagation et s’imaginer à l’époque de Martin guerre ou Jacout le croquant pour être transporté dans un monde où les contes ou autres légendes nous faisaient frissonner.

Nos ancêtres, et même au delà

Le département de l’Ardèche est un pays à lui tout seul. Des paysages à couper le souffle, des vieilles pierres, des montagnes enneigées, des sites historiques où les premiers hommes ont bien voulu nous laisser leur talent primitif avec la grotte de Chauvet, passage incontournable pour les amoureux et curieux de notre préhistoire. 

Voyager sans rencontrer l’autre, ce n’est pas voyager…C’est se déplacer

Tao et Max Grancier à Paysac en Ardèche

Mais, quand on va chercher un peu plus loin, d’où le nom de notre blog, Tootoboo (lire Tout au bout), nous avons découvert un endroit que les passionnés de la préhistoire ne peuvent rater. .

Paysac

Il se trouve à Paysac au hameau de Chazalet où nous sommes tombés par hasard au grès de nos ballades sur une personne, Max Grancier que notre fils passionné par les dinosaures regardait comme dieu le père. Cette rencontre a été incroyable. Un homme d’un âge bien avancé a découvert dans le piémont cévenol en Ardèche des traces de Grallator ancienne de 210 millions d’années. Et exploit encore plus incroyable, la découverte d’une nouvelle race de dinosaure du trias.

le Coelurosaure, plus ancienne encore.

Cet homme a eu la visite du CNRS, de l’académie des sciences de New York, ainsi que des paléontologues émérites, des paléoichnologues qui devaient confirmer après sept années d’études et de comparaisons, en déduire que cet homme avait découvert un animal méconnu jusqu’alors et qui dorénavant porte son nom. Au delà de cette découverte, la rencontre avec cet homme fût tout simplement magique. Voilà une personne qui ne te laisse pas indifférent, aussi allumé que le Doc dans Retour vers le futur, ses explications nous ont fascinés. Une rencontre inoubliable.

L’Ardèche : Mégalithique et mystique

L’Ardèche permet de découvrir des endroits aussi mystique que déroutant, comme le site du Tchié de Borée sur la commune de Borée, (164 Hab). Elle est située dans le canton Le Cheylard où les gravures sur ses pierres dressées vous emmènent dans un jeu de piste et de décryptage digne de Harry Potter. L’Ère du Tchier de Borée est une sorte de grande meule de l’univers qui regarde à la fois en arrière et en avant. Elle symbolise l’analogie universelle qui régit en sens inverse les états multiples de l’être. C’est un labyrinthe initiatique et divinatoire par lequel sont restitués les cultures traditionnelles dans leur lieu premier; la nature.

Natures et Campagnes d’Ardèche

Ce n’est pas que nous habitons une grande ville, mais pour nous, habitant du bord de la méditerranée, nous avons perdu l’habitude du fumet du crottins de vache et autre fragrance de bouc en rut qui s’incruste dans vos vêtements comme un vieux parfum de grand mère entêtant. Le ravissement de la campagne et l’air pur nous on permis de nous en mettre plein les poumons… Nos globules rouges nous en remercient encore.

Espaces et horizon

Au fil des jours de notre escapade et de nos flâneries, nous étions prêt à affronter le froid et les grands espaces, et nous avons testé la ballade en traineaux, avec Arnaud de Kimic Events où nous étions pour un instant des mushers du grand nord en compagnie d’un équipage de huit chiens. Après un petit briefing sur la sécurité, la présentation de l’attelage et la mise en place des harnais de nos compagnons d’un jour, nous voilà parti pour une grande randonnée. Imagine le vent qui te fouette le visage derrière cet attelage qui donne tout pour ces moments de plaisir intense. La sensation de liberté est totale, l’osmose avec la nature était au rendez vous, dépaysement garantit.

Ce qu’il faut goûter avant de partir de l’Ardèche

Tao dévore la saucisse de la Bombine

Comme nous n’étions pas parti en autonomie complète, et que le but n’était pas de mettre en place une expédition de survivalisme, nous nous sommes permis quelques arrêts à des restaurants au nom évocateur comme le « Pas de l’âne »,  « l’auberge du Bez » les bonnes vielles adresses du bon goût de la montagne Ardéchoise en récompense de tous nos efforts de ce petit périple, (petit… mais intense). C’est là que nous avons découvert le terroir culinaire Ardéchois comme la Crique, les Caillettes, la charcuterie, la Maôche ou Pouytrolle et autres Bombine.

Il a fallut en faire des randonnées pour éliminer tous ces plats! En même temps nous n’avons pas tout goûté en une fois. On t’assure que ce n’est pas dans le département de l’Ardèche que tu retrouveras la ligne.

Ce que tu peux ramener

Les produits du terroir sont nombreux dans ce département. Tu peux ramener des produits de la ferme (fromages, salaisons, miel, pâtés, crème de marrons, vins etc..) Et aussi de la bière, car on ne le sait pas toujours, mais on brasse de la bière en Ardèche. Je te dit, l’Ardèche… un pays à lui tout seul.

L’ Ardèche pays d’aventure

Si tu aimes la nature, les ballades, les produits du terroir, vas-y, fonce et n’oublie pas La montagne, elle offre à l’homme tout ce que la société moderne oublie de lui donner. Quand on a marché deux heures dans une montagne, on est plus intelligent. L’Ardèche offre des possibilités et des espaces incroyables, tu peux te perdre gambader, respirer, admirer en un mot… vivre.

Tootoboo du monde, ou le fin fond de l’Ardèche, ils contiennent tout les deux la même quantité de merveilles.

Maintenant on sait que :

  • La caillette n’est pas le petit de la caille.
  • Qu’en Ardèche, comme en Corse, lorsqu’on prend sa voiture, on ne compte pas en km mais en temps de trajet.
  • Ce qu’est le Picodon.
  • L’Ardèche est le seul département qui ne compte aucune autoroute.
  • Même si ça fait 15 km qu’il n’y a pas eu un seul panneau on sait ou on est… enfin presque.
  • Coucouron n’est pas un vieux juron patois mais bel et bien une commune.
  • Privas est la seule préfecture en France à ne pas être desservie par une gare SNCF.
Notre logo TooT o Boo

Hey !!! Viens voir la vidéo, tu verras on t’a pas menti…

  •  

La Bombine

La Bombine

Notre Logo TooT o Boo du chemin sur la page de Jo

La Bombine

Bombine-Spécialité Ardèchoise
Bombine au vin blanc

La Bombine ??? Quésako…???

La Bombine est un plat que l’on trouve en Ardèche, dans le Gard, et l’Hérault. Mais chaque département à sa version même si la recette de base sont des pommes de terre, des carottes, des oignons, du lard et du vin. Pour le vin, tu as le choix avec soit le vin blanc, soit le vin rouge. Ce qui changera considérablement le goût.

On y met du bœuf, ou de la saucisse.

Recette pour 6 personnes

Ingrédients

  • 1,5 kg de pommes de terre ou patates
  • 1 oignon
  • 2 à 3 carottes
  • 1 kg de bœuf coupé en morceaux ou 6 saucisses
  • Quelques cèpes ou champignon de Paris
  • 2 c à soupe d’huile
  • Thym, Laurier, Poivre et Sel
  • 1/2 verre de vin blanc ou rouge (selon ton choix)

Préparation

Dans l’idéal, prendre une cocotte en fonte.

  • Faire revenir l’oignon avec de l’huile
  • Mettre les lardons
  • Une fois les oignons translucides, mettre le bœuf et faire dorer à feu vif
  • Incorporer les cèpes ou champignons de Paris
  • Saler, poivrer, mettre le thym et le laurier
  • Recouvrir d’eau et de vin et laisser mijoter à feu doux pendant plusieurs heures
  • C’est encore meilleur réchauffer donc possible de le préparer la veille.

Bonne dégustation…

Bombine au vin rouge
Notre Favicon de TooT o Boo pour la page L'Ardèche
sed Sed felis dolor adipiscing neque. elementum suscipit diam