Weekend à Lille

Weekend à Lille

Découvrir Lille.

Pont Napoléon-Lille
Pont Napoléon-En allant à la citadelle-Lille

C’était une destination encore inconnue pour nous. Comme tu le sais maintenant, si tu as l’habitude de nous lire, nous habitons le Var et pour nous, Lille dans les hauts de France ne faisait pas partie de nos projets futurs, ni même lointains. Mais une occasion s’est présenté et c’est pour cela que l’on va t’aider à savoir quoi faire à Lille si tu veux venir quelques jours dans le grand Nord.

  • C’est le blog qui a choisi
  • Ce que nous avons aimer a Lille
  • Que voir a Lille
  • Que faire a Lille
  • Lille et sa faune
  • Lille en Bref
  • Épilogue Lillois

C’est le blog qui a choisi

Pour le coup, ce n’est pas Jo, ni Tao notre fils qui lui, avait choisi le voyage de l’amitié à Majorque, ni moi non plus, Eric, celui que tu vois rarement, voir même jamais, c’est tout simplement le blog TooT o Boo lui même qui nous a mené à Lille. Sélectionnés pour le salon des blogueurs de voyage, nous sommes partis pour le grand Nord au Wat 19.

Mur Hello Lille

Ce que nous avons aimer à Lille

Blason Lillois
Blason de la ville de Lille

En premiers lieux ce que nous avons aimé à Lille ; ce sont les lillois eux-mêmes. De toutes les personnes que nous avons rencontrées, nombreuses sont celles qui nous ont tendu la main. Pas la peine de demander un renseignement il arrive tout seul. Il a suffit que l’on nous voie chercher notre chemin pour que des passants nous demandent ce que l’on cherchait pour mieux nous renseigner voire nous emmener directement à destination. Bravo les lillois !!!

Que voir à Lille

Il est agréable de déambuler dans le vieux Lille. Les façades de briques rouges sont un ravissement pour les yeux et les objectifs. Au premier abord, cela peut paraître austère, mais au deuxième “rabord” 😉 elles ne sont jamais pareilles. Il suffit que le temps change pour que les façades prennent la couleur et les teintes du ciel. On se croirait dans les tableaux de ces peintres flamands aux courbes dures et marquées. Et puis, qui a dit qu’il ne fait pas beau dans le nord ? J’ai même pu mettre mes tongs fétiches. Bon c’est vrai que j’ai risqué l’engelure et l’amputation à plusieurs reprises, mais j’ai la chance de me balader avec mon infirmière personnelle qui est toujours prête à parer à toutes éventualités.

  • Ruelle du vieux Lille sous un ciel menaçant
  • Facade Ancienne sous le soleil couchant
  • Facade grise soous un ciel menaçant dan le Quartier Wazemmes
  • Facade orangé et Ensolleillées au soleil couchant
  • Maisons Lilloise dans un parc sous un soleil gris menacant
  • Jo devant un mur de briques du vieux Lille

Que faire à Lille

A ne pas louper, si tu n’as que quelques jours ou quelques heures à Lille tu ne passeras pas à côté des estaminets, qui sont des lieux enchanteurs ainsi que les pubs à bières. Ils sont un passage obliger du vieux Lille et font partie du patrimoine culturel du Nord.

Les Estaminets du Vieux Lille

Les estaminets sont les vielles auberges ou tavernes d’antan, un retour dans le passé avec des décors hors du temps et avec une cuisine du terroir dont les grands mères ont le secret. Je t’en propose quelques uns qui sont les plus connu et que nous avons testés. la liste est non exhaustive. Tu ne peux pas te tromper… ils sont presque tous dans la même rue.

Tu pourras découvrir en apéritif les rillettes à la bière, le fameux Welsh aux Maroilles où le Welsh Royal que tu dégusteras avec des frites, la Carbonade, le Waterzoï délicieux avec ses frites, le poulet au Maroilles accompagné de frites, le Potjevleesh au nom aussi imprononçable que bon et encore meilleur avec des frites. Avec ces plats typiques tu prendras bien sûr la bière de ton choix avec des frites, bien sûr. En dessert, tu essaieras le pain perdu avec sa cassonade et son café gourmand, non accompagné de frites, car trop de frites tuent les frites. Je te garantis, quand tu sortiras de l’estaminet tu n’auras plus froid et en plus tu auras l’impression de porter un gilet pare balle, tellement la cuisine tient au corps. Va voir les fiches cuisines, on t’a réservé les meilleures recettes. 

Les Pubs et les Bières

Dans un premier temps, dès ton arriver arrête toi dans un pub pour déguster une bonne bière du ch’Nord, elles sont légions, leur nom sont aussi emblématiques que la bière elle-même. La Rince Cochon, la Belzebuth blanche, la Goudale Ambrée, l’Etoile du Nord, la Rhub’ I.P.A avec son acidité de rhubarbe, la Cuvée des Jonquilles, l’Anosteké I.P.A qui vient de « Tot anoste keer » qui signifie « A la prochaine » tout un programme. Je te le dis tu n’auras pas assez de temps pour les déguster toutes ou alors tu n’auras plus le discernement nécessaire pour donner un avis objectif au risque de côtoyer la « Mise en bière ». Pour nous venant du sud, on a plus l’habitude de diner ou déjeuner au rosé, hé bien, pendant ces quelques jours nous nous sommes mis à la coutume locale de la région et chaque repas se faisait avec une vraie chopine et des frites.

La Cathédrale

Situé dans le vieux Lille, la cathédrale de style néo-gothique érigée en l’honneur de la vierge Marie est nommée Notre Dame de la treille. Tu t’apercevras qu’elle a un air assez moderne. Et pour cause, si la pose de la première pierre fût en 1854, après de nombreux déboires ils se sont terminés en 1999 par manque de fonds.

Lille et sa faune

Bon, Lille c’est pas la Namibie ou le Kenya non plus, mais comme toujours nous avons voulu faire un tour où il y a de la verdure. Nous nous sommes retrouvés un peu par hasard dans le parc de la citadelle qui se compose d’un accro-branche (Cita-Parc), d’un bois de 60 hectares appelé « Bois de Boulogne », de la citadelle et d’un zoo. Bon, nous, les animaux enfermés, c’est pas trop notre truc, mais il faut quand même voir ce parc dans lequel on a quand même réussis à voir la vie sauvage Lilloise en flânant le long des remparts de la citadelles.

Lille en Bref

Après ces quelques jours à Lille, nous avons découvert de nouvelles choses, de nouveaux endroits. C’est ce que nous cherchions, de l’authenticité, du vrai, et je te conseille d’aller au marché de Wazemmes et tu sauras que l’on devient Lillois quand on peut commander un Potjevleelsh sans bafouiller après six bières.

Épilogue Lillois

La véritable escapade commence quand on visite un endroit sans raison, sans rien connaitre du lieu, et surtout sans rien à y faire. Celui qui perd ses yeux d’enfants et perd l’envie de découvrir l’étendue de ce qui l’entoure restera à jamais comme une grenouille dans un puits.

Hey…. Viens voir la vidéo, tu verras on t’a pas menti.

Quoi de neuf ? Au Wat 19

Quoi de neuf ? Au Wat 19

Pict du salon des blogueurs de voyage

What’s the Wat

Logo de We are travel pour le Wat 19

Petit récapitulatif pour les non-initiés, le Wat 19 est un salon pour les blogueurs de voyage. WAT c’est We Are Travel, et en cette année 2019, il s’est déroulé à Lille. C’était donc que du neuf pour notre première sélection. Mais c’était surtout l’occasion de présenter notre jeune blog TooT o Boo au zénith de Lille. Étant venu deux jours plus tôt, c’était aussi l’occasion de découvrir Lille, qui était aussi une première pour nous (Lire l’article).

Qu’es-ce que l’on fait au Wat  ?

Boooh, on fait pleins de choses. On rigole, on parle, on boit, on mange… Attention ! Ce n’est pas le salon de l’agriculture… C’est vraiment un salon qui met en lien les professionnels du tourisme et les travel blogger par le biais de Blog-dating. On a pu enfin rencontrer nos confrères blogueur avec lesquels nous avions des contacts par réseaux sociaux interposer. Ça fait du bien de voir nos compères en chair et en os, comme Pauline et Steven des Ch’ti trotteurs, rencontrés lors de la première soirée du salon autour d’une fricadelle, Angelina et Virginie de Posetavalise mère et fille qui font équipe et qui nous ont conseillées sur Printerest, la charmante Emma, toujours souriante de vlogtrotter. Il y a eu cette belle rencontre avec Nathalie et Olivier nos canadiens d’un soir de zath-trotteur, ou on aurait pu parler pendant des heures. Une belle rencontre aussi avec Patricia et Doudou de mamiepattyvoyage pour parler de drone et d’image, de nos expériences et de nos obstacles respectifs. On s’est senti moins seul.

Intense et soutenu le Wat…

Organisé sur deux jours, ce salon nous a permis d’assister à des conférences sur de multiples thèmes. Le SEO, comment améliorer nos réseaux sociaux, optimiser son blog, comment plaire au lecteur etc… Bref, appréhender les joies et les astuces d’un blog était notre but avant tout. Comme tu peux le voir, il y a des thèmes qui ne sont pas très glamour, mais obligatoire à connaître.

Avant tout au Wat19

Logo "J'peux pas j'ai Wat"

Il y a eu les rencontres avec les exposants, qui sont très enrichissantes et nous ont permis de mettre en place de futurs voyages et vadrouilles dans notre beau pays et même au-delà. Ce fût un régal pour nous de communiquer sur nos envies aux offices de tourisme où autre prestataires afin d’exprimer notre façon de voyager et de formuler ce que l’on cherchait réellement.

Mais surtout le wat c’est…

Nous n’oublierons pas les soirées organisées et mises en place par les animateurs dans des endroits prestigieux et originaux. Nous n’oublierons pas les buffets qui ne nous ont pas laissés indifférents. Après ces journées intenses, ces soirées nous ont permis de décompresser, de souffler. Elles ont été riche en rencontres, en petits fours, et en testing de bières. Mais elle nous ont permises aussi, de nous coucher tard pour être en meilleure forme le lendemain et de recommencer ensuite.

A la prochaine… au Wat 20

Sans aucun doute, après cette nouvelle expérience, nous avons envie de renouveler la session Wat 20… si les organisateurs veulent encore de TooT o Boo, nous y serons. 

Notre logo TooT o Boo

Hey… Viens voir la vidéo, tu verras on t’a pas menti.

Le Welsh

Le Welsh

Ouaich… Le Welsh

“Bonjour tertous !” *

Le Welsh royal avec sa saucisse et son oeuf
Welsh royal avec son œuf et sa saucisse

Raquel Welch ???

Loin de nous de te parler de Raquel Welch, la célèbre actrice Américaine sacrée Sex-Symbol international bien connu dans les années 70-80. Non ici tu es dans la rubrique cuisine du monde et le Welsh est un plat typique que l’on sert invariablement dans les estaminets et brasseries Ch’ti du Nord, comme “Aux vieux de la Vielle”. C’est un plat d’origine galloise que nous avons eu l’occasion de connaître lors de notre passage à Lille

Ch’est simple comme bonjour

Les ingrédients sont simples mais très calorique : du fromage fondant à souhait, du pain du jambon, de la bière et de la moutarde. Bon, c’est vrai, le Welsh est particulièrement riche et pas des plus diététiques, mais c’est tellement bon de se faire plaisir et de savourer ce fromage coulant et savoureux ! On le sert évidemment avec des frites et il souvent accompagné d’une vrai bière.

Èj n’in minjros su l’tiète d’un pouilleu !* Et quo qu’te bos ? De la bière bien sur !*

INGRÉDIENTS

PRÉPARATION

  • 2 TRANCHES DE PAIN MOELLEUX (PAIN DE MIE)
  • 2 TRANCHES DE JAMBON
  • 200 Grs DE CHEDDAR OÙ MAROILLES
  • 20 CL DE BIÈRE AMBRÉE
  • 1 C À SOUPE DE MOUTARDE
  • 2 ŒUFS (EN OPTION)
  • 2 SAUCISSES DE STRASBOURG
  1. Préchauffe ton four à 180 ° (Th 6)
  2. Dispose la tranche de pain au centre d’un plat a gratin individuel avec la tranche de jambon
  3. Coupe le fromage en dés
  4. Dans une casserole porte à ébullition la moutarde et la bière
  5. Éteins le feu et ajoute le fromage et remue vivement jusqu’à l’obtention d’un ensemble homogène et lisse
  6. Verse le fromage fondue sur le pain et le jambon
  7. Met au four pendant dix minutes
  8. Si tu fais avec l’option œuf : à la fin de la cuisson casse l’œuf sur le gratin et remet au four pendant 4 mn
  9. Pour la saucisse fait la bouillir et pose la délicatement sur ton welsh
Le Welsh royal servi avec ses frites
Welsh Royal avec ses frites

Sers immédiatement, bien sûr avec des frites. Bon appétit. Attention ch’est bon, mais ch’est chaud.

  • * Bonjour tertous = Bonjour à tous
  • * Èj n’in minjros su l’tiète d’un pouilleu ! = J’en mangerais sur la tête d’un pouilleux
  • * Et quo qu’te bos ? De la bière bien sur ! = Et qu’es ce que tu bois ? De la bière bien sur !

Si tu veux connaitre d’autres spécialités culinaires du Nord, je t’invite à cliquer Les spécialités du Nord” du blog Dreams World

Notre logo TooT o Boo
Le Waterzoï

Le Waterzoï

Notre Logo TooT o Boo du chemin sur la page L'Ardèche

Un plat à découvrir

Le Waterzoï
Waterzoï dans sa cassolette

Le Waterzoï : Un nom qui sonne bien le nord

Il y a quelques jours, nous nous sommes rendus à Lille et nous y avons découvert le Waterzoï. C’est un plat du Nord et de Belgique délicieux qui signifie « Eau qui bout » en néerlandais. Il peut se décliner soit avec du poisson ou encore du poulet. Ici nous allons te donner la recette avec le poisson pour deux personnes.

INGRÉDIENTS

PRÉPARATION

  • 2 ÉCHALOTES

  • 100 G DE CAROTTES

  • 100 G DE NAVETS

  • 100 G DE BLANC DE POIREAUX

  • 300 G DE FILETS DE POISSON BLANC (Cabillaud, Lotte, Turbot, Sole au choix)

  • 100 G DE MOULES OU COQUES

  • UNE POIGNÉE DE CREVETTES GRISES

  • 1 C À SOUPE DE CRÈME ÉPAISSE

  • 50 G DE BEURRE

  • 1/2 LITRE DE FUMET DE POISSON (court bouillon)

  • UN SOUPÇON DE SAFRAN (facultatif)

  1. Taille les navets en julienne*

  2. Taille les carottes en julienne*

  3. Taille les blancs de poireaux en julienne*

  4. Faire suer** les carottes, navets au beurre avec les échalotes (sel, poivre)

  5. Faire suer** la julienne de poireaux au beurre

  6. Mélange les deux juliennes ensemble et les étuver à feu doux et recouvrir

  7. Coupe les morceaux de poisson de façon égal pour une cuisson homogène

  8. Prépare la garniture : moules, coques, crevettes

  9. Ajoute le poisson dans le fumet frémissant quelques minutes pour la cuisson

  10. Remplir des cassolettes individuelles de la garniture

  11. Ajoute les morceaux de poissons

  12. Ajoute la crème épaisse au fumet de poisson

  13. Verse ce mélange dans les cassolettes garnis des juliennes et des morceaux de poissons

Bien sûr !!! Tu n’oublieras pas l’assiette de frites qui va bien avec.

Assiete de frites pour le waterzoï

Pour être sûr de bien comprendre

* Pour tailler une julienne, il faut d’abord tailler le légume en tranches très fines (4 à 5 cm de longueur sur 1 mm d’épaisseur), les superposer et ensuite les émincer en filaments réguliers.

** Faire suer : Cuire des aliments, en général des légumes, à feu très doux dans un peu de beurre pour faire ressortir leur saveur mais sans les laisser dorer.

i tu veux connaitre d’autres spécialités culinaires du Nord, je t’invite à cliquer Les spécialités du Nord”du blog Dreams World

Notre Favicon de TooT o Boo pour la page L'Ardèche
ut efficitur. luctus suscipit odio tempus elit. nec